Il est pas toujours facile de croire en soi, en ses capacités quand on a une timidité. Alors je me présente, je m’appelle Kevin, j’ai 27 ans et clairement je n’ai pas toujours réussi à me sentir à l’aise avec les autres. J’ai dû faire un travail sur moi et me dépasser pour arriver à être plus à l’aise et surtout être moi-même.

Dans ce premier article, je vais te partager 3 clés qui sont pour moi les plus importantes pour vaincre ta timidité.

1) Les 5 “Pourquoi”

Tout d’abord la première clé, c’est le “Pourquoi”.

C’est le plus important car si tu n’as pas un désir profond pour changer, pour vaincre ta timidité et avoir plus de facilités à aller vers les autres, tu auras du mal à avoir le courage pour agir.

Car sache une chose, ce qui va t’aider à avancer, c’est de continuer à te confronter au regard des autres sur le long terme. Sauf qu’il est important d’avoir une certaine volonté sur la durée et pour ça ton Pourquoi peut t’aider.

Il faut se poser la question :

  • Pourquoi je veux être moins timide?

Cette question peut paraître simpliste, mais elle va te faire comprendre l’importance pour toi de vaincre ta timidité. Grace aux réponses de question, tu auras une motivation plus forte pour faire ce qu’il y a à faire pour te libérer de ta timidité.

Sois libre de prendre un stylo et un papier pour noter tes “Pourquoi”. Ça va te permettre de plus facilement ancrer l’information et d’augmenter le nombre de réponses.

Par exemple, tu peux utiliser la technique des 5 “pourquoi” que j’ai moi même utilisé pour vaincre ma timidité.

L’exercice c’est de chercher 5 réponses. Tu peux marquer :

  1. Pourquoi je veux être moins timide ?
    Parce que je veux aborder plus facilement les inconnus.
  2. Pourquoi je veux aborder plus facilement les inconnus ?
    Parce que je veux pouvoir draguer facilement.

Par la suite tu continues l’exercice jusqu’à 5 fois.                                                  Tu es libre du choix des réponses. Tu parles avec ton cœur.

Il est important de le faire régulièrement. Ça va permettre de te motiver à passer à l’action au quotidien et dire enfin FUCK à la timidité.

2) Affronter ses peurs

Maintenant la deuxième astuce que je vais te partager, c’est d’oser affronter ses peurs. C’est ce qui est le plus difficile et pourtant, c’est ce qui est le plus efficace.

On peut penser que quand on a peur de quelque chose, il faut éviter l’inconfort.
C’est FAUX.

La meilleure façon d’être timide, c’est d’éviter les situations désagréables.

Pourquoi ? Car le cerveau à une tendance à ne pas aimer l’inconnu. Hors plus, il y a évitement d’une situation, plus l’esprit transformera ces situations en une zone inconnue. Zone qu’il se fera un malin plaisir de rendre encore plus inconfortable, parce qu’il n’aime pas l’inconnu. Biologiquement nous n’avons pas été conçus pour être heureux, mais pour se protéger.

Exemple : Protéger sa famille des dangers, et se protéger soi-même. Si tu survis, ton cerveau s’en contrefiche de ton bonheur.

Maintenant tu as peut-être envie de me dire “Ah mais tu es bien gentil Kevin mais c’est plus facile à dire qu’à faire.” Et je le comprends, je suis aussi passé par là, par ce que tu as certainement déjà vécu, toi qui lis cet article. 🙂

Si vous avez peur d’aller vers les gens parce que vous êtes timides, vous allez voir que ça ne va pas être naturel. Et c’est normal au début, ne vous en faites pas.

Les efforts ne sont pas faciles à mettre en place, et la réalité c’est que vous serez beaucoup plus épanouis dans vos relations sociales si vous osez avancer chaque jour.

Le conseil que je peux vous donner pour améliorer votre confiance, c’est d’aller doucement et petit à petit. D’ailleurs si un enfant a peur de l’eau, vous ne pouvez pas du jour au lendemain le jeter à l’eau. Si vous le jetez à la mer, alors là n’en parlons même pas. Ça va le traumatiser. Il ne voudra même plus rentrer dans une baignoire. C’est pour cela que de toute manière ça ne sert à rien de foncer dans une peur à l’aveugle.

Pour foncer vers nos peurs, on peut le faire mais seulement en faisant des petits pas.
Plus vous allez faire de petits pas, plus votre cerveau prendra du plaisir à se dépasser et vouloir affronter ses peurs.

Ensuite petit à petit vous allez commencer à vous libérer de vos peurs.

La confiance en soi c’est comme un muscle, plus vous pratiquez plus vous serez à l’aise.

Par exemple à l’époque de ma timidité, quand j’entrais dans un supermarché, je disais bonjour à la caissière. Pour moi c’était un défi. Par la suite j’ai augmenté la taille du défi, je me suis forcé et ça n’a pas été simple mais j’ai osé lui dire : ‘’Est-ce que vous allez bien’’ ?

Parfois certains caissiers et caissières sont surpris de la question. En effet, les gens disent bonjour et en général pas plus, et c’est cela le défi.                 Sortir de son monde confortable.

Donc vous l’avez compris en mettant en place des petites actions , ça va être de plus en plus facile d’aller aborder des gens et devenir à l’aise avec les autres.

3) L’auto-suggestion

La troisième astuce qui pour moi a aussi de l’impact, c’est de pratiquer l’auto-suggestion.

Le but est de répéter des phrases positives chaque jour pour vous mettre en confiance, du type :

-Je crois en moi, chaque jour j’augmente ma confiance en moi,

-J’ai un potentiel incroyable

-Si tu as peur de quelque chose alors prépare-toi à l’affronter

Le plus important, c’est de mettre de l’émotion sinon cet exercice ne sera pas efficace. Allez-y, croyez en vous, dites vous que vous avez du potentiel !

Ça va peut-être vous paraître bizarre au début, mais ne faites pas attention à cela.
Car c’est un exercice qui pour ma part, a bien aidé.                                            Ce que je faisais, c’est que je répétais sans cesse ces phrases tous les jours.

Je te conseille aussi de te poser d’autres questions par rapport à cela comme :
– Si tu évites toutes les situations sociales est-ce que ta vie va changer ?
– Si tu ne le fais pas maintenant est ce que cette situation va changer ?

Et la réponse est non , ça veut dire que si tu n’affrontes pas tes peurs, ta vie ne va pas changer.

Et c’est plutôt une bonne nouvelle, car c’est en y allant, en osant te challenger petit à petit, que tu vas grandir.

Voici le résumé des 3 astuces pour y arriver.

1) Les 5 Pourquoi : C’est en connaissant tes “pourquoi” que tu vas connaître tes motivations. “Pourquoi je veux être moins timide ?”. Tu peux même faire l’exercice des 5 “pourquoi”.

2) Affronter ses peurs : En osant te challenger tous les jours, tu vas pouvoir développer ta confiance en soi. Ainsi tu seras plus à l’aise avec les autres.

3) L’auto-suggestion : Pratiquer l’auto-suggestion est aussi importante car elle permet de :

  1. Développer son estime de soi
  2. Se motiver
  3. Se parler en incarnant un ami bienveillant
  4. Ne plus attendre les encouragements des autres

Simplement en se répétant, chaque jour, des phrases positives.

J’espère que cet article t’a aidé. Je t’invite pour le prochain article. Pourquoi ? Car tu es sur un site 100% timidité et phobie sociale. 🙂

A+


Kevin Margoni
Kevin Margoni

Anciennement insociable et phobique social, il y a quelques années j’ai décidé de supprimer mes angoisses et de devenir sociable. Aujourd'hui, j'aide plusieurs milliers de personnes à devenir à l'aise avec les autres, supprimer leurs peurs, et à en finir avec l’angoisse. Mes conseils sont tirés de mon expérience, de mes formations et de mes idées. Libre à toi de suivre le fruit de mes découvertes et rentrer dans l'aventure :) PS : Merci à mon assistants Nathan, pour son aide à l’écriture des articles. Gratitude à son talent et à sa précieuse implication.